La jeunesse dorée de Dubaï

Mondialement connue pour sa démesure et son opulence, Dubaï est devenue depuis quelques années déjà l’un des pôles mondiaux du luxe et de l’extravagance. Et la jeunesse dorée de l’oasis dubaïote, qu’elle soit native, expatriée ou simplement de passage, ne se prive pas de l’afficher sur les réseaux sociaux. Entre excès et décadence.
Ce n’est un secret pour personne, Instagram est sans conteste le réseau social de la frime, du show off, en anglais dans le texte. Que l’on soit anonyme ou autoproclamé influenceur(euse), il s’agit avant tout de vendre du rêve à ses followers à coup de hashtags bien pensés et de filtres savamment apposés.

Dans bien des cas, l’envers du décor n’est pas aussi enchanteur ou fascinant que le cliché partagé veut bien le laisser croire. Ou quand la superficialité remplace la réalité. C’est cependant loin d’être le cas dans la seconde ville des Emirats, où les riches adolescents ne savent plus comment étaler leur fortune sur les réseaux sociaux.

Où les tigres, lions et autres guépards ont remplacé les chiens
À Dubai, ville où même les îles sont superficielles et où les tigres, lions et autres guépards ont remplacé les chiens, les jeunes fortunés s’adonnent au shopping (de luxe) illimité, conduisent des Lamborghini en or et se prélassent dans des palaces de rêve.

source: 7sur7.be

Tags: